Recherche et conservation

Recherche et conservation

Etude et inventaire des collections

Le Musée de Préhistoire de Carnac est labellisé « Musée de France » par le Ministère de la Culture et répond à ce titre à un certain nombre de règles.

Le récolement des collections, c’est-à-dire la vérification des objets présents sur ses registres d’inventaire, en fait partie. Parallèlement au récolement, l’inventaire est progressivement informatisé.

Une fiche informatisée est remplie pour chaque objet des collections.
Les 5000 plaques photographiques du musée ont été inventoriées et numérisées entre 2006 et 2010.
Chaque objet doit être marqué d’un numéro d’inventaire.

Recherche scientifique

Le Musée participe à des programmes de recherche, notamment avec les Universités de Nantes (Laboratoire de recherche Archéologie et Architectures) et de Rennes 1 (Laboratoire Archéosciences). Il accueille aussi régulièrement des chercheurs et des étudiants-chercheurs.

Une loupe binoculaire (grossissement X 160) permet les études tracéologiques.
Accueil de chercheurs

Conservation préventive et atelier de restauration

Une importante campagne de reconditionnement des œuvres stockées en réserves a été entreprise à partir de 2006. Elle consiste en un remplacement progressif des anciens systèmes de conditionnement par de nouveaux utilisant des matériaux reconnus pour leur stabilité chimique, leur résistance à la déformation et leur bonne compatibilité avec les matériaux constitutifs des collections.

Lorsque la présentation au public d’un objet ou sa conservation dans le temps est compromise par son état de conservation, des actions de nettoyage ou de restauration peuvent être réalisées. Une partie de ces opérations sont effectuées au sein-même du musée par une restauratrice diplômée de l’Institut national du patrimoine (INP).

Nettoyage des résidus de scotch
Restauration de céramique en cours